Le « O » de Réhault – Anne-Catherine Franck

Pas de lune ce soir, aucun reflet possible dans ce noir, dans cette soirée sombre et profonde et pourtant mon chapeau se moire dans l’eau. Où va mon cerveau ? Et il bien là haut sous ce chapeau ? Comment pouvoir voir sans une ombre possible, est ce ça la folie ? Suis je conscient ? la question me taraude et m’obsède, impossible ce miroir dans cette obscurité morbide. Non, je crois que c’est mon ciboulot qui se noie dans les flots de ma cirrhose, qui elle, est le don de ma névrose. C’est fou tous ces mots qui parlent de mes maux, où plutôt c’est fou tous ces maux qui me font poser tous ces mots.


Texte réalisé en décembre 2017 lors des Ateliers d’Écriture de la formation DAEU, à l’université de Rennes 2.

Q : Quelle était la contrainte d’écriture de ce texte ?

Lire la suite « Le « O » de Réhault – Anne-Catherine Franck »

Publicités

Ah, ce jour ! Quentin Réhault

Ah, ce jour ! Je m’en souviens comme si c’était hier, de cette fille que j’aperçus de l’autre côté de la rue.

Alors je m’approchai d’elle, elle prit peur mais sortit un papier ; ne sachant pas lire, je ne comprenais pas ce qui était marqué, était-ce de la publicité ? Était-ce son numéro de téléphone ? Était-ce son adresse ? Je lui offris tout de même un macaron avant de partir. Je regrette de ne pas avoir osé lui demander ce qui était écrit.


Ah, ce jour ! Je m’en souviens comme si c’était hier. De cet homme que j’aperçus de l’autre côté de la rue.

Il s’est approché de moi, je pris peur. Je lui tendis un papier avec mon numéro de téléphone, en retour il m’offrit un macaron avant de partir. Je ne comprends pas pourquoi il ne m’a jamais appelée, c’est bien dommage.


Texte réalisé en décembre 2017 lors des Ateliers d’Écriture de la formation DAEU, à l’université de Rennes 2.

Page blanche – Antoine Cyprès

En ce soir de décembre,
où je souhaitais me détendre,
j’étais seul, désemparé,
face à mon amie jurée.
Cette page blanche insipide,
m’appelait de tout son vide.
Elle restait là, m’observant…
Dans ma tête, rien que le vent
Dans mes doigts, une lassitude.
Dans mon esprit, l’inquiétude.
Je désirais lui répondre,
avec plus que des ombres.
Mes sentiments endigués
projetaient de me quitter…


Texte réalisé en décembre 2017 lors des Ateliers d’Écriture de la formation DAEU, à l’université de Rennes 2.

Carafe – Antoine Cyprès

Nombre de personnes se demande,
de cette carafe, pas si grande,
« Moitié vide ou moitié pleine ? »
Cette question vaut-elle la peine ?
Sur cela nous sommes forcés
de revoir notre pensée.
N’avons-nous pas, malgré tout,
quand d’autres seraient jaloux,
quand d’autres n’ont rien pour eux,
une carafe loin d’être vide ?
Il serait alors grossier
de venir s’égosiller !
En se contentant de peu,
il est facile d’être heureux.


Texte réalisé en décembre 2017 lors des Ateliers d’Écriture de la formation DAEU, à l’université de Rennes 2.

Éloge de l’absent – Laure Babin

Laure Babin – éloge de l’absent from DAEU Rennes on Vimeo.

Texte et vidéo réalisés en novembre 2017 lors des Ateliers d’Écriture de la formation DAEU, à l’université de Rennes 2.

Comment j’ai écrit ce texte (Laure) :
« Au début je ne savais pas sur quoi commencer, en discutant avec l’animateur, qui m’a expliqué de noter les idées telles qu’elles viennent. J’ai eu les idées qui arrivaient au fur et à mesure, alors j’ai rédigé mon texte sur un bloc. Mon choix de départ c’était l’éloge de l’absence, avec le groupe, nous avons trouvé mieux de changer l’absence par l’absent. Ça a été un mouvement d’échange et de partage d’idées. Vraiment très intéressant. »

Merci à Julien Vrigneau pour son aide technique.